Monthly Archives: October 2015

Développement efficace et harmonieux

Pour un développement personnel efficace et harmonieux, il importe de bien connaître plusieurs éléments :

Le libre arbitre : Puissance magnifique et redoutable. Propriété de la volonté humaine qui la rend capable de choisir entre plusieurs voies éventuelles.

La perception : Synthèse mentale complexe par laquelle l’individu organise ses sensations et prend conscience du réel.

Le langage : C’est un des éléments de la culture humaine. C’est le véhicule des apprentissages culturels. Il permet la transmission des notions, renseignements, informations, instructions. Il peut s’effectuer par la parole, les gestes, les dessins, les rituels, l’écriture, les symboles.

L’histoire personnelle : Ensemble des événements, situations, circonstances, auquel l’individu a été confronté.

La mémoire : Elle est à l’homme ce que l’histoire est à l’humanité. Elle est la reconstitution du passé personnel.

La constitution : Ensemble des caractères congénitaux qui déterminent l’aspect physique (anatomie et morphologie) de l’individu.

Le tempérament : Alors que la constitution concerne essentiellement les organes, le tempérament concerne les fonctions. C’est « l’état physiologique d’un individu qui conditionne ses réactions devant les diverses situations de la vie ». Hippocrate (460-380 av. J/C), père de la médecine clinique et de l’observation des humains a décrit quatre types humains : Sanguin, Nerveux, Bilieux, Lymphatique.

Le caractère : Dans son ouvrage ‘Traité de caractérologie », le maître de la caractérologie, René Le Senne (1882-1954) définit le caractère comme étant « l’ensemble des dispositions congénitales qui forme le squelette mental d’un homme ». Il y étudie de façon détaillée les huit types caractérologiques : Nerveux, Sentimental, Colérique, Passionné, Sanguin, Flegmatique, Amorphe, Apathique.

L’intelligence : En règle générale, l’intelligence est la faculté de comprendre et la capacité d’adapter consciemment son comportement à des situations nouvelles que ni l’instinct, ni l’habitude, ni l’expérience ne permettent, à eux seuls, de surmonter.

La volonté : Faculté qui met en œuvre nos énergies pour atteindre l’objectif choisi par notre conscience. Elle résulte de l’équilibre entre l’impulsion et l’inhibition.

L’affectivité : Il s’agit des émotions, plaisirs, sentiments, passions, douleurs. C’est le domaine de l’agréable et désagréable, de l’amour et de la haine.

Eléments à connaître

Pour un développement personnel efficace et harmonieux, il importe de bien connaître plusieurs éléments :

La constitution : Ensemble des caractères congénitaux qui déterminent l’aspect physique (anatomie et morphologie) de l’individu.

Le tempérament : Alors que la constitution concerne essentiellement les organes, le tempérament concerne les fonctions. C’est « l’état physiologique d’un individu qui conditionne ses réactions devant les diverses situations de la vie ». Hippocrate (460-380 av. J/C), père de la médecine clinique et de l’observation des humains a décrit quatre types humains : Sanguin, Nerveux, Bilieux, Lymphatique.

Le caractère : Dans son ouvrage ‘Traité de caractérologie », le maître de la caractérologie, René Le Senne (1882-1954) définit le caractère comme étant « l’ensemble des dispositions congénitales qui forme le squelette mental d’un homme ». Il y étudie de façon détaillée les huit types caractérologiques : Nerveux, Sentimental, Colérique, Passionné, Sanguin, Flegmatique, Amorphe, Apathique.

L’intelligence : En règle générale, l’intelligence est la faculté de comprendre et la capacité d’adapter consciemment son comportement à des situations nouvelles que ni l’instinct, ni l’habitude, ni l’expérience ne permettent, à eux seuls, de surmonter.

La volonté : Faculté qui met en œuvre nos énergies pour atteindre l’objectif choisi par notre conscience. Elle résulte de l’équilibre entre l’impulsion et l’inhibition.

L’affectivité : Il s’agit des émotions, plaisirs, sentiments, passions, douleurs. C’est le domaine de l’agréable et désagréable, de l’amour et de la haine.

La perception :